Salaire d’un orthophoniste : état des lieux en 2024

Accueil » Orthophonie » Salaire d’un orthophoniste : état des lieux en 2024
Dernière modification le 31/01/2024
Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

L’orthophoniste est un professionnel de santé spécialisé dans le traitement des troubles du langage. Le métier d’orthophoniste consiste à diagnostiquer et à intervenir auprès de patients de tous âges pour améliorer leur communication orale et écrite, en s’appuyant sur des méthodes thérapeutiques adaptées. Au 1er janvier 2022, ils étaient 24 208 en France exerçant pour la plupart en cabinet libéral. Un chiffre qui stagne depuis quatre ans. Est-ce lié à la rémunération ? Maddie vous éclaire.

Des salaires quasi identiques, quel que soit le statut

 

85 % des orthophonistes en France exercent en libéral (ou mixte) contre seulement 7 % dans la fonction publique hospitalière et 8 % dans les autres structures (chiffres de l’INSEE au 01/01/2022 — sources : DREES/ADELI/RPPS). Un fait qui n’est pas lié au statut. Qu’un orthophoniste pratique en libéral, à l’hôpital ou dans le privé, les revenus varient peu.

Le salaire d’un orthophoniste en cabinet libéral

 

À l’instar des autres professionnels de santé libéraux, un orthophoniste à son compte voit ses revenus fluctuer selon : 

  • son nombre d’heures de consultation ;
  • son lieu d’implantation ;
  • ses charges : les frais liés aux locaux, les charges fiscales et administratives, les cotisations sociales, dont l’assurance maladie et la CARPIMKO, les achats de matériel, etc.
  • sa spécialité ;
  • son ancienneté.

Un orthophoniste en cabinet libéral gagne en moyenne 2 465 € brut par mois. Après plusieurs années d’expérience, il peut atteindre 3 000 € net mensuel, soit environ 3 800 € brut.

Le salaire d’un orthophoniste dans la fonction publique hospitalière

 

Les orthophonistes de la fonction publique hospitalière occupent un emploi de catégorie A de la filière de rééducation. Leur rémunération est réglementée et dépend de leur grade et de leur échelon. D’après la dernière grille indiciaire en date du 10 mai 2023, un agent de classe normale débute à 2 077 € brut mensuel et peut atteindre 3 554 € en fin de carrière. Le salaire d’un orthophoniste de classe supérieure varie quant à lui entre 2 294 € et 3 761 € brut par mois.

Il convient de souligner que ces chiffres ne tiennent pas compte des éventuelles indemnités, primes ou bonifications auxquelles le fonctionnaire peut être éligible.

 

Le salaire d’un orthophoniste dans le secteur privé

 

En maisons de retraite, en centres de rééducation ou d’aide médico-psychologique ou dans toute autre structure privée, le montant du salaire est négocié librement entre l’employeur et l’orthophoniste. Toutefois, des règles sont imposées par la convention collective dont dépend l’entreprise qui l’emploie.

Les règles de rémunération de la convention collective nationale 51

La CCN 51 de la FEHAP (Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne) s’applique aux salariés des établissements privés d’hospitalisation, de soins, de cure et de garde à but non lucratif. 

Leur rémunération minimum est fixée par avenant. Depuis le 1er juillet 2022, la valeur du point FEHAP est de 4,58 €. Un orthophoniste débutant perçoit 2 230 € brut mensuel. Son salaire augmente de 1 % chaque année pour plafonner à 2 976 € après 30 ans de carrière.

 

Les règles de rémunération de la convention collective nationale 66

La CCN 66 de la NEXEM (Nouvelle fédération des établissements hospitaliers & d’aide à la personne, sociaux et médico-sociaux) s’applique aux salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées.

Le salaire minimum est fixé par avenant à la convention collective. Au 1er juillet 2022, la valeur du point NEXEM est de 3,93 €. La première année, un orthophoniste est rémunéré 1 705 € brut par mois. Après 28 années d’activité, il perçoit 2 994 € brut.


Ces montants ne tiennent pas compte d’éventuelles primes ou gratifications internes (13e mois, heures de nuit, astreintes…) ou gouvernementales (ex. prime Lafourcade pour le secteur médico-social).

 

Des honoraires conventionnés pour les orthophonistes libéraux

 

Les honoraires des orthophonistes indépendants sont fixés par la convention nationale des orthophonistes. Les caisses nationales d’assurance maladie (CNAM) et la Fédération nationale des orthophonistes définissent ensuite les tarifs de remboursement des actes réalisés par les orthophonistes.

Les tarifs conventionnels d’un orthophoniste sont basés sur la nomenclature générale des actes professionnels (NGAP) qui répertorie les cotations d’acte. En 2023, la lettre clé AMO, qui correspond aux actes pratiqués par les orthophonistes, est évaluée à 2,50 € en France métropolitaine et 2,62 € dans les départements d’outre-mer.

Voici les fourchettes des tarifs appliqués en France métropolitaine (disponibles sur le site de la Fédération des orthophonistes de France) :

  • bilan orthophonique oral et écrit : entre 65 € et 100 € ;
  • séance de rééducation orthophonique : entre 20 € et 39,25 €.

Sont également prévues dans la grille des indemnités forfaitaires de déplacement et de prise en charge de patients souffrant de pathologies spécifiques (handicap, enfant de moins de 3 ans…).

Les dépassements d’honoraires sont-ils autorisés ?

Le dépassement d’honoraires des orthophonistes en France est interdit sauf cas particulier indiqué dans la convention collective. L’orthophoniste doit alors déterminer le montant « avec tact et mesure » et le justifier sur la feuille de soins.

 

 

Les évolutions de salaire d’un orthophoniste en 2024

 

La spécialisation en orthophonie

 

Pour devenir orthophoniste, il faut être titulaire du certificat de capacité d’orthophoniste (CCO), qui s’obtient après 5 années d’études dans un centre de formation rattaché à une UFR de médecine. Les études se structurent autour de cours théoriques, de travaux pratiques, ainsi que de travaux dirigés.

Le diplôme de capacité d’orthophoniste (CCO) en poche, un orthophoniste peut se spécialiser dans les domaines suivants : autisme, déficience intellectuelle, dyslexie, surdité, troubles consécutifs à un AVC… 

À l’hôpital, un agent peut préparer le diplôme de cadre de santé pour devenir formateur ou occuper des fonctions d’encadrement après 5 ans d’exercice.

Le nouvel avenant (20) à la convention nationale des orthophonistes

 

L’avenant 20 conclu le 22 juin 2023 prévoit l’augmentation de la rémunération de l’ensemble des orthophonistes libéraux. Il porte sur la revalorisation de la lettre clé (AMO) fixée à 2,60 pour la métropole et 2,72 pour les territoires ultra-marins.

Cet accord ouvre également de nouvelles perspectives, dont l’accès aux orthophonistes sans prescription médicale du médecin traitant.

 

 

5 informations à retenir sur le salaire des orthophonistes en France 

 

  • Le salaire moyen des orthophonistes en France est de 2 500 à 3 000 euros brut par mois.
  • Contrairement à d’autres professions paramédicales comme les podologues, la rémunération varie peu selon le statut.
  • Les revenus des orthophonistes évoluent selon leur expérience, leur lieu d’implantation et leur spécialisation.
  • Le dépassement d’honoraires est interdit sauf cas très particuliers.
  • L’avenant 20 à la convention nationale des orthophonistes prévoit une augmentation des honoraires en libéral pour début 2024.

👉 Lire l’article : “Salaire des kinés 2024 : Où en est-on ?

Découvrez aussi d'autres articles

Retour en haut

La solution d’agenda tout-en-un pour les professionnels de santé qui aiment faire des économies tout en optimisant leur planning. Déjà plus de 2000 libéraux satisfaits.